Waterpolo-france.com » Divers » Comment ne pas vexer un homme atteint du cancer

Comment ne pas vexer un homme atteint du cancer

4.9/5 - (29 votes)

Le cancer est une maladie qui peut toucher n’importe qui, homme ou femme, jeune ou vieux.

Il ne faut pas se voiler la face, cette maladie est très grave et peut être fatale. Cependant, il existe des moyens de lutter contre le cancer et de garder un bon moral. Nous allons voir comment ne pas vexer un homme atteint du cancer dans cet article.

Prévenir son entourage de son cancer

Lorsqu’on souhaite prévenir son entourage de la maladie, il est difficile d’aborder le sujet sans qu’il y ait un malaise.

La plupart du temps, on n’ose pas en parler.

La peur de ne pas savoir comment agir et de faire des erreurs est bien souvent ce qui empêche les personnes atteintes d’un cancer d’en parler à leur proches. Pourtant, il existe des solutions pour éviter que cette situation ne se reproduise. Quelques conseils permettent de réduire les risques d’erreurs et donc d’éviter de brusquer l’autre ou de le blesser involontairement.

Il faut savoir qu’il n’existe pas une formule magique pour aborder le sujet avec ses proches. On peut également trouver des informations sur internet afin de pouvoir prendre connaissance des gestes à adopter ou pour avoir plus d’infos sur la maladie elle-même (comment identifier les symptômes). Une fois que vous avez trouvé un site qui vous semble être une source sûre, il faudra choisir celui qui vous correspond le plus en termes de contenu et surtout en terme de langage utilisé (lorsque c’est possible). Si votre famille est composée majoritairement d’hommes, alors optez pour un site masculin.

Ne pas le mettre en difficulté socialement

Le cancer est une maladie qui touche plus de 500 000 personnes en France, et l’espérance de vie des patients avec un cancer augmente constamment. Cette évolution n’est pas sans conséquence pour les proches du patient. En cas d’absence du patient, la famille doit faire face à diverses dépenses : frais d’hospitalisation, perte de revenus, etc. S’il s’avère difficile pour ces membres de la famille de faire face aux différents frais qui leur incombent, ils peuvent se tourner vers la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) afin qu’elle prenne en charge certains frais liés au traitement du patient.

Les membres de la famille peuvent également bénéficier d’une aide financière exceptionnelle sous certaines conditions : avoir été présent au domicile du malade ou être soi-même malade ; bénéficier du RSA ou être parent isolé ; ne pas exercer une activité professionnelle rémunérée ; disposer de ressources limitées ; etc. Pour bénéficier d’aides financières exceptionnelles, il faut déposer un dossier auprès des services sociaux concernés par le patient (conseil général pour les personnes âgées). Dans tous les cas, il est important que vous informiez votre mairie et votre agence Pôle Emploi sur l’état de santé et l’absence prolongée de votre conjoint ou concubin si vous êtes mariés ou pacsés afin que cette situation soit prise en compte lorsque vous souhaitez obtenir une aide financière exceptionnelle pour faire face à des difficultés passagères.

Éviter les conversations et sujets tabous

Il est important de savoir que les sujets tabous sont souvent le point de départ d’une conversation entre personnes atteintes du cancer. Ces sujets peuvent être difficiles à aborder, mais ils doivent toutefois être traités pour assurer au patient un bon niveau de santé et son bien-être.

Les effets secondaires des traitements contre le cancer peuvent engendrer divers problèmes, notamment des troubles digestifs et génito-urinaires, une fatigue intense et une perte ou prise de poids importante.

Il est donc important d’en parler avec votre médecin afin qu’il vous conseille sur les changements alimentaires à opérer pour pallier aux effets indésirables liés aux traitements contre le cancer.

Les effets indésirables des traitements contre le cancer peuvent engendrer divers problèmes, notamment une fatigue intense, une perte ou prise de poids importante.

Faire preuve de patience et d’empathie

Pour réussir, il faut faire preuve de patience et d’empathie. Si vous êtes impatient ou que vous ne faites pas preuve d’empathie, autant dire que vos chances de réussite risquent d’être très minces.

Il est important de savoir gérer son temps et de s’organiser pour atteindre les objectifs fixés.

Il faut aussi savoir se remettre en question et accepter le fait qu’il puisse y avoir des échecs.

Vos erreurs peuvent parfois même permettre d’avancer plus rapidement vers un changement positif. De nombreuses personnes ont tendance à voir tout ce qui ne va pas comme un obstacle, alors qu’en réalité cela pourrait être une occasion unique de changer les choses. Prenez conscience du fait que vous n’avez pas besoin de tout contrôler pour être heureux et épanoui. Un bon état d’esprit peut aider à surmonter les difficultés rencontrées au quotidien.

Lui laisser le choix de l’ampleur de sa divulgation

Les médecins et les autres professionnels de la santé, comme les infirmières, peuvent prévenir le cancer en informant leurs patients sur les signes et symptômes à surveiller.

Il n’existe pas de facteur unique qui détermine si une personne sera atteinte d’un cancer ou non. Toutefois, certaines habitudes de vie favorisent l’apparition du cancer.

Les gens qui ont des antécédents familiaux de cancer sont plus susceptibles que ceux qui n’en ont pas d’être atteints d’un type particulier de cancer. Par exemple, un parent ou un grand-parent qui a eu un cancer du sein est plus susceptible qu’une personne sans antécédent familial d’avoir ce type de cancer.

Le tabagisme est associé au développement du cancer du poumon chez les hommes et du sein chez les femmes.

La consommation excessive d’alcool augmente également le risque de plusieurs types de cancers (cancers buccaux, hépatiques et colorectaux), notamment chez les hommes.

Lorsqu’il y a une relation entre l’alimentation et l’apparition du cancer, il s’agit souvent du résultat des effets combinés des aliments et des boissons consommés par la personne touchée par le cancer. Par exemple, une personne atteinte d’un syndrome métabolique peut être plus susceptible qu’une autre d’avoir un diabète sucré ou un excès lipidique (graisse). Ces facteurs peuvent augmenter son risque global de développer certains types de cancers : pancréas (diabète sucré), prostate (taux élevés de graisse corporelle) ou foie (consommation excessive d’alcool).

Ne pas le forcer à participer à des activités physiques

Les personnes atteintes de cancer doivent faire attention à leur alimentation et à leur activité physique.

La pratique d’une activité physique régulière, en plus de contribuer au maintien de l’équilibre psychologique, peut être un moyen très efficace pour lutter contre la fatigue et les troubles du sommeil.

Lorsque vous faites une activité physique, vous dépensez de l’énergie et votre corps va produire des endorphines qui sont des hormones antidouleur. Dans certaines études, il a été également constaté que la pratique d’une activité physique régulière pouvait avoir un effet bénéfique sur les fonctions respiratoires et rénales des personnes atteintes d’un cancer. Enfin, on sait qu’une bonne alimentation est essentielle pour favoriser une bonne qualité de vie durant toute la maladie.

La maladie et la peur qu’elle génère, sont des sentiments qui ne doivent pas être pris à la légère. Ils peuvent être une source de stress et d’angoisse pour un homme atteint du cancer, mais ils doivent être gérés de manière préventive. Les hommes atteints d’un cancer doivent apprendre à gérer leurs émotions et leurs angoisses.