Waterpolo-france.com » Divers » Comment se casser le doigt sans éveiller les soupçons

Comment se casser le doigt sans éveiller les soupçons

4.8/5 - (37 votes)

C’est une question qui revient souvent et je vais tenter d’y répondre en quelques lignes. Pour se casser un doigt, il faut avoir des gestes brusques, rapides et violents. Cela peut être le cas pour un sportif qui évite de prendre un coup ou encore pour un boxeur qui veut faire tomber son adversaire.

Il y a aussi les accidents domestiques qui peuvent arriver à tout le monde comme par exemple se cogner la main sur une porte. Dans tous les cas, il est important de savoir comment se casser le doigt sans éveiller les soupçons.

Préparation

Casser un doigt, on peut le faire avec n’importe quel objet.

Il est possible de casser un doigt avec une fourchette, par exemple. Cela ne sera pas très grave, mais il faut savoir que cette blessure peut être très douloureuse. Pour s’assurer que la fracture est bien réalisée et pour éviter les complications, il est conseillé de se rendre à l’hôpital et de consulter un spécialiste (chirurgien orthopédique).

Les fractures peuvent survenir dans plusieurs endroits : au niveau des métacarpiens (doigts), du radius (coude) ou encore du tibia (genou). Si vous souhaitez avoir recours à la chirurgie, il existe différentes techniques : l’ostéosynthèse par plaque fixée avec une vis ou une broche.

L’intervention dure en général entre 20 et 30 minutes et les suites opératoires sont assez douloureuses. Dans certains cas extrêmes, il est nécessaire d’avoir recours à une greffe osseuse afin de reconstituer l’os fracturé.

Comment se casser le doigt sans éveiller les soupçons

L’accident

Il est important de prendre connaissance des différentes causes d’un accident. Un accident peut avoir plusieurs origines, telles que : un choc brutal, une chute ou encore un coup reçu au niveau du doigt.

Les fractures sont les blessures les plus fréquentes et se produisent principalement lors d’une chute. En cas de fracture du doigt, la première chose à faire consiste à appeler les urgences et à consulter votre médecin traitant.

L’accident peut être causé par le fait que vous avez cassé un objet tranchant (couteau, ciseaux), parce que vous avez été piqué ou parce que vous avez éternué trop fort.

Il est important de savoir qu’un accident ne survient pas nécessairement au moment où il se produit réellement. De plus, il arrive souvent qu’un accident soit provoqué par l’imprudence d’une personne qui ignore ce qui va arriver ensuite et qui continue à agir sans tenir compte des risques encourus (par exemple en restant sur une route glissante).

La douleur

La douleur est une sensation qui peut être ressentie dans différentes parties du corps, tels que le cou, le dos et les jambes. Cette sensation ressemble à un coup de poignard ou à un choc électrique.

La douleur au doigt est également connue sous le nom de « doigt cassé ».

La douleur au doigt peut survenir lorsque vous faites tomber votre doigt ou si vous êtes exposé à un accident domestique comme des coupures avec une lame, par exemple. Elle peut également être causée par une infection ou par une blessure plus grave (blessure osseuse). Parfois, la douleur aux doigts est associée à des symptômes généraux comme la fièvre et les frissons.

Il existe différents types de douleurs aux doigts : Les douleurs aux doigts sont classés en fonction du type d’atteinte osseuse: fracture du pouce; fracture de l’index; fracture du majeur; fracture du premier métacarpien; fracture du second métacarpien.

Le rétablissement

Il faut toujours garder à l’esprit que même si une blessure peut sembler bénigne, elle peut cacher des complications graves.

Il est donc important de consulter un spécialiste dès lors qu’on se blesse et d’observer les conseils qu’il vous donne. En effet, la plupart du temps, il ne s’agit pas simplement d’un problème mineur qui sera rapidement résolu. Parfois, une petite entorse peut cacher des problèmes plus importants et chroniques. Si vous ressentez un gonflement ou une gêne au niveau de votre articulation (genou, poignet…), il est préférable de consulter un professionnel afin de déceler le problème en question. De plus, en cas de douleurs persistantes au-delà d’une période de 7 jours, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant afin qu’il réalise un diagnostic complet.

La prévention

La plupart des blessures sont évitables. N’oubliez pas que vous êtes le seul à pouvoir agir sur votre santé et votre bien-être.

Il est important d’adopter un mode de vie plus sain afin de limiter les risques d’accidents. Ainsi, il est nécessaire de respecter quelques règles simples mais très efficaces : – S’hydrater régulièrement (1,5 litre d’eau par jour) ; – Manger équilibré (fruits et légumes frais) et bouger (30 minutes d’activité physique par jour). – Pratiquer une activité sportive régulière pour garder la forme. – Utiliser des produits inoffensifs pour cuisiner (utilisation limitée des liquides ou aérosols, ustensiles en bois, etc.

Le moral

Vous avez peut-être un doigt cassé, mais vous n’en êtes pas moins encore en état de travailler. Prenez du repos et ne vous laissez pas décourager par cet incident.

Votre entourage sera heureux de pouvoir compter sur votre présence. Pensez à prendre soin de vous et à faire des exercices adaptés pour soulager la douleur. Si les médecins ont diagnostiqué une fracture du doigt, il est très important d’observer le plus possible les consignes qui vous ont été indiquées afin de favoriser votre rétablissement.

Il faut également veiller à bien s’hydrater et à manger équilibré pour permettre une bonne cicatrisation des tissus osseux.

Le plus simple est d’avoir un ami qui possède une perceuse. Dans ce cas, vous devez placer la main sur le doigt à casser et appuyer sur le bouton de la perceuse. Ou alors, vous pouvez acheter une perceuse spéciale pour briser les os, mais cela coûte cher.